Quand l’animation française perce au Japon

0

Nous vous parlions, il y a quelques mois, des différents projets initiés par des animateurs français officiant au Japon. Le festival Japan Expo mettra à l’honneur, dans le cadre de sa French Touch, ces talents expatriés ayant fait leurs armes dans les studios nippons

furansujin

Récemment, la chaîne YouTube du salon (voir ci-dessous) et le site Catsuka (dans son émission 132) ont justement consacré interview et reportage à ces Français aux parcours absolument remarquables. Thomas Romain d’un côté, designer et réalisateur d’Ôban Star-Racers, et le studio Yapiko de l’autre, avec Eddie Mehong, son fondateur, ainsi que Séverine Varlette, co-fondatrice du studio, et Anaïs Chevillard, animatrice.

Thomas Romain en profite d’ailleurs pour parler de l’actu chaude, avec Cannon Busters (un projet extra ambitieux) mais aussi la création du site Furansujin Connection. Ce dernier est dédié à ceux ayant l’ambition de prendre leur chance au Japon. AnimeLand s’est d’ailleurs penché sérieusement sur le sujet dans un article à découvrir dans notre numéro 210.

Source : Japan Expo / Catsuka

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire