Eiichirô Oda

0

Eiichirô Oda, né le 1er janvier 1975, est le mangaka le plus vendu au monde, grâce à sa série One Piece.

Op

Difficile, de nos jours, de ne pas connaitre Eiichirô Oda, ou au moins de n’avoir jamais entendu parler de One Piece. Avant d’épouser un succès mondial grâce aux aventures de son illustre pirate Luffy, Eiichirô Oda est surtout un monstre de précocité. Vainqueur du Prix Tezuka à 15 ans, il publie sa première série l’année d’après, Kami Mirai no present, raflant un Tenkaichi Manga Award. La suite verra l’auteur devenir l’assistant de grands, parmi lesquels Nobuhiro Watsuki, père de Kenshin le vagabond, et lancera son oeuvre phare à 22 ans.

Eiichirô Oda va alors récolter les fruits de son labeur. Le mangaka ne s’octroie quasiment aucun temps mort, ne dormant que très peu. Pour One Piece, il consacre 2 à 3 journées pour le découpage et les dialogues, et une seule journée pour réaliser les pages couleur et peaufiner les détails. Tout le reste est dédié au dessin et à l’encrage.

Mais pourquoi est-ce que One Piece marche autant ? Ces quelques lignes ne peuvent avoir la prétention de faire l’autopsie d’une oeuvre éternelle, mine d’or de Shûeisha. One Piece doit son succès à sa simplicité, sa clarté, et l’envie de divertir. Doté d’un pouvoir de création tout simplement ahurissant (on ne compte même plus le nombre de personnages), Oda prend la liberté de faire voyager ses lecteurs d’un univers à l’autre, avec la quête d’un trésor comme fil rouge. Humour, bastons démentielles, bonnets D et dynamisme font de One Piece une oeuvre finalement très riche, pleine de ressources, et parfois injustement réduite à son côté “enfantin”. Après près de 20 ans de publication, la série ne s’essouffle presque jamais, se permettant le luxe de rester moderne d’un arc à l’autre, d’une époque à une autre.

Pour boucler la boucle, quelques chiffres permettant de mieux cerner la démesure du succès One Piece. En 2012, le marché faisait état de 23 millions de tomes One Piece vendus, soit autant que quatre concurrents réunis ; Kuroko’s Basket, Naruto, Space Brother et Fairy Tail (1). Résultat : en plus d’une grande admiration des lecteurs, l’artiste a joliment rempli son compte en banque puisque certains estiment sa fortune à près de 2 milliard de yens.

oda

Eiichirô Oda, c’est pour qui ?

One Piece est assurément la meilleure porte d’entrée, pour les jeunes, dans le monde du manga. Très fraîche, bardée d’humour et facile d’accès, la série est un incontournable. Tout simplement.

Bibliographie sélective :

  • One Piece (Shônen)  – Glénat

(1) Bilan de l’année 2012 dans L’Histoire du Manga Moderne, Matthieu Pinon / Laurent Lefebvre

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire