WTFriday : Pikachu, star des J.O. !

0

Le pin’s officiel de Fuji TV, qui représente la mascotte de Pokémon sur chaque édition olympique, est le plus convoité dans les coulisses de Rio 2016.

pp-0

La tradition remonte aux tous premiers jeux olympiques modernes. Les membres de chaque délégation d’alors arboraient des petits badges, qu’ils échangeaient en gage de fair-play. Depuis, les sponsors et les médias ont rejoint la danse et fabriquent en grande quantité un pin’s à chaque édition.

Seul mot d’ordre à cette folie passagère qui souffle en dehors des exploits sportifs : la gratuité. On ne paye pas un pin’s, on l’échange ! Entre athlètes (si on la croit, il ne manque qu’une délégation à Serena Williams pour avoir la totale des pin’s), ou entre passionnés au cours de gigantesques marchés nocturnes, dans un esprit bon enfant – « Je te troque l’Irlande et l’Espagne à Londres 2012 contre le pin’s parlant Nelson Monfort d’Albertville ».

pp-1

La pièce la plus recherchée cette année est le pin’s de TV Tokyo, qui arbore Pikachu, mascotte traditionnelle de la chaîne. Tiré à 2000 exemplaires, il n’en reste plus aucun aux envoyés spéciaux ! Pikachu fait l’objet d’une traque plus acharnée que sur Pokémon GO, jusqu’à en obséder certains : on pourrait presque comprendre le récent dérapage d’un commentateur de France 2, qui a comparé les gymnastes nippones au Pokémon électrique.

Source : Rocket News

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire