Un trailer pour Kizumonogatari II Nekketsu-hen !

1

Le seconde film de la trilogie Kizumonogatari, Kizumonogatari II Nekketsu-hen, a lâché un premier trailer via son site officiel.

Une séquence vidéo qui nous permet d’apprécier la qualité technique toujours aussi séduisante de la saga Monogatari. Un travail que nous devons au studio SHAFT et à la virtuosité du réalisateur, Akiyuki Simbo (Le Portrait de Petite Cosette, The Soul Taker), accompagné de Tatsuya Oishi. Le chara design est assuré par le duo Akio Watanabe (également responsable de l’animation)/ Hideyuki Morioka, respectivement designer sur The Soul Taker, et animateur sur Evangelion ou…Le Portrait de Petite Cosette. Un staff qui se connait donc parfaitement. Est-ce là le secret de cette harmonie artistique ?

monogatari2

Le métrage, adaptation du préquel de NisiOisin, Bakemonogatari, est attendu dans les salles obscures japonaises le 19 août prochain. Le premier volet était arrivé chez nous en janvier, avec des séances cinéma exclusives organisées à Paris ou encore Strasbourg par Wakanim et @Anime. Croisons les doigts pour que le public français ait accès au second !

Résumé Wakanim du premier film :
Le 25 mars, jour accompagné des cerisiers en fleur, mais aussi le jour de la cérémonie de fin d’année.
Araragi Koyomi, lycéen en Première, croise le portrait parfait de l’élève modèle, parée de lunettes et de tresses, Hanekawa Tsubasa, qui va à la même école que lui. Koyomi apprend d’elle qu’il y aurait un vampire en ville. Le soir même, Koyomi s’étant rendu en ville, rencontre sur un quai du métro une femme appelant à l’aide de toutes ses forces, couverte de sang et privée de ses quatre membres.
Comme l’avait dit Hanekawa, il s’agit d’une femme blonde splendide… aux yeux si froids, à vous faire frémir.
Bienvenue dans le monde de la nuit. C’est ainsi que commence l’histoire de la vampire légendaire, Kiss Shot Acerola Orion Heart Under Blade, et d’Araragi Koyomi.

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Un commentaire

  1. Pingback: [Brève] Un OAV pour Zaregoto

Ecrire un commentaire